Accès direct au contenu

UPEC

Lettres, langues, sciences humaines

logo_pdf

Fac lettres, langues et sciences humaines > Recherche > Publications


Théâtre et écrits sur le théâtre, Jean-Jacques Rousseau - Oeuvres complètes vol. 16

  • Version pdf
  • Imprimer la page
  • Envoyer à un ami
  • Partager

Recherche

Publication, Actualités scientifiques

Le 10 août 2012

Ouvrage co-dirigé par Marie-Emmanuelle Plagnol, professeur de littérature du XVIIème Siècle à l'UPEC et directrice du laboratoire Lettres, Idées, Savoirs. Œuvres complètes dans le cadre du tri-centenaire de Jean-Jacques Rousseau sous la direction de Raymond Trousson et Frédéric S. Eigeldinger.

Couverture des oeuvres complètes de Rousseau
THÉÂTRE : Iphis – La Découverte du nouveau monde – Les Prisonniers de guerre – L’Engagement téméraire – Arlequin amoureux malgré lui – Narcisse ou l’Amant de lui-même – Les Saturnales – La Mort de Lucrèce.

Présentation de l'éditeur
Jean-Jacques Rousseau, bien connu pour ses positions contre le théâtre, fut néanmoins un auteur dramatique au début de sa carrière. Ces œuvres de la jeunesse littéraire sont aujourd’hui rééditées dans les Œuvres complètes à l’occasion du tricentenaire de la naissance du philosophe genevois, sous la direction de R. Trousson et F. S. Eigeldinger, Slatkine, Champion, Genève, Paris, 2012.

Marie-Emmanuelle Plagnol-Diéval, professeur de littérature du XVIIIe siècle à l’UPEC et responsable de l’EA LIS, est l’éditrice scientifique du tome XVI, pour la partie Théâtre, On y découvre deux opéras (Iphis et La Découverte du nouveau monde) probablement composés à Chambéry dans les années 1737-1741, plusieurs comédies dont Les Prisonniers de guerre (la première comédie de Rousseau, alors en pleine période de patriotisme français), L’Engagement téméraire et Arlequin amoureux malgré lui (prévues pour le théâtre de société et composées durant l’automne 1747 au château de Chenonceau, chez les Dupin).

Narcisse ou l’Amant de lui-même est la seule pièce jouée sur une scène publique après une longue gestation, retouchée par Marivaux, reçue, mais non jouée aux Italiens, publiée en 1753 après deux représentations à la Comédie française en 1752, et précédée d'une Préface polémique liée à la réception du Discours sur les sciences et les arts récompensé par l'Académie de Dijon. Enfin, la tragédie inachevée en prose de La Mort de Lucrèce, composée durant le séjour de Rousseau à Genève en 1754, représente une dernière tentative pour concilier une réflexion morale et politique sur scène, avant de se tourner vers d’autres genres.

Références de l'ouvrage
Editions Honoré Champion
ISBN:9782051023993
50 €

mise à jour le 12 décembre 2012

Université Paris-Est Créteil Val de Marne (UPEC) Université Paris-Est

Université Paris-Est Créteil Val de Marne

Faculté des lettres, langues et sciences humaines
61, avenue du Général de Gaulle
94010 Créteil
UFR de lettres et sciences humaines