Vous êtes ici : Accueil FRRecherchePublications

  • Recherche,
  • Culture scientifique et humanités,

Les Carabiniers, de Joppolo à Audiberti, Rossellini, Godard - Génétique d’une prise d’armes

Publié le 25 janvier 2018 Mis à jour le 13 février 2018
Date(s)

le 13 décembre 2017

Texte édité par Stéphane Resche, enseignant-chercheur à l'Upec et membre d'IMAGER

Présentation

La pièce I carabinieri constitue le faire-valoir indiscutable et jusque-là indiscuté de l’oeuvre théâtrale de Beniamino Joppolo (1906-1963). L’étude comparative des différentes versions de cette satire de la guerre, qui prend pour base le manuscrit originel I soldati conquistatori (1945), inclut l’analyse de la collaboration avec l’autre abhumaniste, Jacques Audiberti, qui adapta l’oeuvre en français (Les Carabiniers jouent, 1954). Les épreuves du plateau – notamment les mises en scène de Michel de Ré (Paris, 1958) et de Roberto Rossellini (Spolète, 1962) – et de l’écran – Les Carabiniers (1963) de Jean-Luc Godard – complètent ce cheminement génétique qui propose aussi une nouvelle traduction française de la pièce (Giovanni Joppolo, 2015).

Références de l'ouvrage

Editions Classiques Garnier
Classiques Garnier     Fabula
Collection Études de littérature des XXe et XXIe siècles
ISBN 978-2-406-06882-2
EAN 9782406068822
Format 15 x 22 x 1,8 cm
Nombre de pages 329 pages