Vous êtes ici : Accueil FRRecherchePublications

  • Recherche,
  • Culture scientifique et humanités,

Comment notre monde a cessé d’être chrétien

Publié le 25 juin 2018

Texte édité par Guillaume Cuchet, Professeur d'histoire contemporaine et membre du CRHEC à l'UPEC

Date(s)
Le 1 février 2018

Présentation

Le prix Bernheim d’histoire des religions, de l’Académie des inscriptions et belles lettres, a été remis le 29 juin 2018 à Guillaume Cuchet, professeur d’histoire contemporaine à l’UPEC, pour son livre : Comment notre monde a cessé d’être chrétien. Anatomie d’un effondrement, paru aux éditions du Seuil en 2018 dans la collection « La couleur des idées ».

L’ouvrage porte sur le recul spectaculaire du catholicisme en France depuis les années 1960 à partir notamment des archives du chanoine Boulard, qui était le grand spécialiste des questions sociologiques dans l’Eglise de France dans la seconde moitié du XXe siècle. G. Cuchet propose dans cet ouvrage une des premières analyses de sociologie historique approfondie de cette grande rupture religieuse, identifie le rôle déclencheur du concile Vatican II dans ces évolutions et les situe dans le temps long de la déchristianisation et dans le contexte démographique, social et culturel des décennies d’après-guerre.

Télécharger le dossier de presse
 

à propos de l'auteur

Guillaume Cuchet est Professeur d'histoire contemporaine et membre du CRHEC à l'UPEC
 

Références de l'ouvrage

SEUIL
collection « Couleur des idées », 2018
ISBN 978.2.02.102129.5
277 pages