Vous êtes ici : Accueil FRRechercheActualités des équipes de recher

  • Recherche,
  • Culture scientifique et humanités,

Workshop international "Exil et circulation des pratiques politiques au 19ème siècle"

Publié le 25 janvier 2018 Mis à jour le 29 janvier 2018
Date(s)
Du 2 février 2018 au 3 février 2018
Lieu(x)
Vendredi 2 février 15h-18h
Campus centre, bâtiment P, salle des thèses
Université Paris-Est Créteil

Samedi 3 février 9h30-13h
Campus centre, bâtiment I, salle i2-307 (3ème étage)
Université Paris-Est Créteil

Plan d'accès

Workshop international co-organisé par Catherine Brice, enseignant-chercheur à l'Upec et membre du CRHEC.

Présentation

L’étude des exilés du 19ème siècle constitue un observatoire privilégié des circulations politiques. Déjà impliqués dans les révolutions, révoltes et conspirations dans leurs pays d’origine, ils ont souvent, au cours de leurs vies, ou par leurs socialisations, été confrontés à des modèles de gouvernement alternatifs dont ils se sont emparés.

Les exilés au 19ème siècle, en Europe, dans les Amériques, ont contribué à faire circuler modèles et idées politiques. Des travaux récents ont mis en évidence la création de ces « internationales » portées par l’exil, qu’elles soient libérales, socialistes ou « blanches ».

Mais il est intéressant de comprendre aussi ce que l’exil fait aux pratiques politiques. On s’intéressera aux "manières de faire de la politique" et à la circulation de « techniques » ou des ingénieries politiques. Au contact des pays d’accueil, au contact d’exilés d’autres pays, les acteurs empruntent, adaptent, exportent et font évoluer les organisations politiques qui les encadrent, leurs manières de délibérer, voter ou décider.

Ce que Stéphane Dufoix nomme l’exopolitie a été moins étudié que la circulation des idées et des principes politiques et participe pourtant pleinement de la « modernisation » et de l’uniformisation des pratiques politiques en Europe, dans les Amériques puis, dans les pays de départ dans un long 19ème siècle.


Organisation

  • Catherine Brice, Professeur d'histoire contemporaine à l'Upec et membre du CRHEC et de l'IUF
  • Delphine Diaz, Maîtresse de conférences en histoire contemporaine à l'Université Reims-Champagne-Ardenne et coordinatrice du programme "jeunes chercheurs" AsileuropeXIX, ANR